Quand un trou noir déchiquette une étoile, il livre une partie de ses secrets

·1 min de lecture

De petits morceaux de pâtes collés dans de la sauce tomate. Quelques éclaboussures de yaourts. Autant d’indices laissés sur une chaise haute qui peuvent vous aider à savoir de quoi était fait le repas du petit dernier… Pour un trou noir, c’est un peu pareil, nous apprennent les chercheurs aujourd’hui. Le déferlement de rayonnements qui se produit lorsqu’un tel objet déchire une étoile avant de l’engloutir peut fournir aux astronomes des informations précieuses sur sa nature. Les chercheurs parlent d’événement de rupture par effet de marée. Et la lumière qui est alors émise peut éclipser celle de toutes les étoiles de la galaxie hôte du trou noir pendant des mois. Voire des années.

La rencontre apocalyptique entre une étoile et un trou noir

Un tel événement a été enregistré sous le nom de J2150. « Le fait que nous ayons pu attraper un trou noir alors qu’il dévorait une étoile offre une opportunité remarquable d’observer ce qui serait autrement invisible », souligne Ann Zabludoff, astronome, dans un communiqué de l’université de l’Arizona (États-Unis). C’est plus précisément le rayonnement X émis à ce moment qui a été, ici, étudié par les chercheurs.

Notez que des dizaines d’événements de rupture par effet de marée ont déjà été observés par les scientifiques au centre de galaxies de taille semblable ou plus grande que notre Voie lactée et qui hébergent des trous noirs supermassifs. Ceux-ci font entre 1 million et 10 milliards de fois la masse de notre Soleil. Et lorsqu’ils avalent de la matière, c’est un véritable cataclysme.

Sur cette illustration, le flux de lumière provenant d’une étoile déchirée en lambeaux au moment de se faire dévorer par un trou noir. Ce dernier s’entoure d’un anneau de poussière, un peu comme l’assiette du petit dernier à la fin de son repas. © Nasa, JPL-Caltech
Sur cette illustration, le flux de lumière provenant d’une étoile déchirée en lambeaux au moment de se faire dévorer par un trou noir. Ce dernier s’entoure d’un anneau de poussière, un peu comme l’assiette du petit dernier à la fin de son repas. © Nasa, JPL-Caltech

Un trou noir intermédiaire trahit par son appétit

L’événement de rupture par effet de marée J2150 correspond, quant à lui, à la rencontre malchanceuse d’une étoile avec un trou noir de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles