En trottinette électrique, voici les nouvelles règles à respecter

Hortense de Montalivet
À bord d'une trottinette électrique, vous êtes désormais obligés de respecter la réglementation sous peine d'amende.

TRANSPORT - Après avoir bénéficié d’un vide législatif et juridique au niveau de leur utilisation, les trottinettes électriques voient leur réglementation s’affiner de plus en plus. Des questions subsistaient encore, un an après leur arrivée dans les villes. Notamment celle de la gestion de la mobilité et de leur classification, comme en atteste le dernier bras de fer entre l’Intérieur et la mairie de Paris.

Mais la future loi Mobilité discutée en nouvelle lecture à l’Assemblée nationale ce mardi 10 septembre devrait régler le problème en offrant aux municipalités un instrument législatif pour réguler et autoriser sous condition les entreprises de “free-floating” (en libre service et sans borne).

De leurs côtés, les trottinettes électriques bénéficient d’un nouveau décret qui les reconnait comme une nouvelle catégorie d’engins et qui les intègre au code de la route. Désormais, en cette rentrée 2019, voici les principales interdictions et obligations que vous, usagers, vous vous devez de respecter, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus.

Vitesse fixée à 20km/h

Avec 20.000 engins dans la capitale et une douzaine d’opérateurs qui se partagent le marché, le phénomène de la trottinette électrique en libre-service a très rapidement posé des problèmes d’incivilité. Et face à eux, une absence de cadre. Désormais les usagers doivent obligatoirement être âgés de 12 ans. Le temps de la trottinette garée au milieu du trottoir et des amoureux à deux sur un seul engin semble enfin révolu et il n’est pas non plus autorisé d’utiliser de la musique ou d’avoir ses écouteurs aux oreilles en conduisant. Vous risquez maintenant 135€ d’amende si vous êtes pris en flagrant délit de circulation sur le trottoir et 15.000 euros et un an de prison si vous vous rendez coupable de comportements dangereux. Enfin la limitation de vitesse est fixée à 20km/h maximum, sous peine de 1500 euros d’amendes. Hé oui! Les règles sont désormais strictes et claires.

Un an après, plusieurs...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post