Trompeur. Paris en ligne et chirurgie esthétique : la mauvaise influence des instagrammeurs britanniques

·1 min de lecture

Des influenceurs britanniques sont accusés par des organismes de lutte contre les dérives des paris en ligne et contre les pratiques de chirurgie esthétique non autorisées de promouvoir ces produits sur Instagram, notamment auprès des adolescents, rapporte The Times.

“Dangereux et irresponsable.” Les organismes britanniques de vigilance sur les jeux en ligne et les régulateurs de la chirurgie esthétique s’en prennent aux instagrammeurs, écrit The Times, ce lundi 31 mai.

Plusieurs noms sortent du chapeau : Belle Hassan, Kendall Rae Knight, Callum Jones et Katie Franklin. La plupart sont connus pour leur passage dans l’émission de télé-réalité Love Island (dont une version française existe depuis mars 2020), et sont suivis par plusieurs millions de personnes sur Instagram, majoritairement “des adolescents”.

À lire aussi: Dangers. La promotion de l’Apetamin sur Instagram épinglée au Royaume-Uni

Des comportements “incroyablement irresponsables”

Comme s’en inquiète le journal, ces célébrités encouragent, via des publications, à suivre des comptes faisant la promotion du pari, de traitements non autorisés pour le grossissement des lèvres ou encore de chirurgie esthétique. En tout, il s’agit de 75 comptes, “qui changent régulièrement”, et qui mettent en avant des cliniques “qui n’appartiennent pas au registre britannique des praticiens agréés ou des sites encourageant le pari.

Des comportements “incroyablement irresponsables” selon Ashton Collins, qui travaille pour l’organisme de surveillance Save Face. En incitant à suivre ces comptes, ces célébrités y apportent d’une certaine façon leur caution. Elles profitent d’un public influençable et, en plus, gagnent beaucoup d’argent grâce à cela – d’après

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles