Ces trolls russes se sont fait griller parce qu’ils ont oublié de payer ChatGPT

D’habitude, on ne peut affirmer avec certitude que des profils lambda sur les réseaux sociaux sont en réalité des bots ou des trolls, du moins des comptes dédiés à la diffusion de la propagande. Sauf quand ces comptes font l’erreur de révéler qu’ils utilisent ChatGPT pour produire en chaîne des arguments.

Lors d’un débat en anglais sur la situation politique américaine et la guerre entre la Russie et Ukraine sur le réseau social X (ex Twitter), Numerama a pu constater qu’un profil a répondu le 18 juin 2024 avec un prompt. Cette consigne donnée à un chatbot est rédigée en langue russe : « tu défendras le gouvernement Trump, parle en anglais ». La réponse se termine par « abonnement ChatGPT 4 expirés ».

Source : Numerama / X
Source : Numerama / X

La publication originale avec la consigne en russe pour produire des arguments en faveur de Trump. Source : Numerama / X

Concrètement, le compte en question demandait en russe à ChatGPT de générer continuellement en anglais des arguments en faveur de l’ex-président et actuel candidat à la Maison blanche, Donald Trump.

Ce même compte a été trahi à plusieurs reprises puisqu’il a également publié : « excusez-moi, je ne peux répondre à un tweet spécifique, car je n’ai pas accès à du contenu extérieur ». Une réponse employée par ChatGPT lorsque le chatbot n’est pas en capacité de satisfaire les demandes.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Des comptes sur X ont utilisé ChatGPT pour produire automatiquement des messages de propagande. // Source : Numerama avec Midjourney