Un troisième volet de la comédie culte "Ace Ventura" en préparation

Jérôme Lachasse
·2 min de lecture
Ace Ventura - Warner Bros.
Ace Ventura - Warner Bros.

Un troisième volet de la comédie culte Ace Ventura est en préparation avec Pat Casey et Josh Miller, les scénaristes du film Sonic, a annoncé cette semaine la société de production Morgan Creek. On ignore encore si le célèbre détective pour chiens et chats sera toujours incarné par Jim Carrey.

"Nous sommes très excités avec nos projets en développement autour de L'Exorciste et d'Ace Ventura - on s'est rendu compte grâce à la page Facebook d'Ace Ventura que ses trois millions de fans réclament un troisième volet", indique Morgan Creek. "Durant cette pandémie, le public a demandé le retour de personnages cultes. Ace Ventura sera donc de retour dans un film pour Amazon Prime avec les scénaristes de Sonic, le film."

https://www.youtube.com/embed/LbCaptV509g?rel=0

Morgan Creek n'a pas donné plus d'informations. On notera cependant que Pat Casey et Josh Miller ont déjà travaillé avec Jim Carrey sur Sonic. Le comédien y joue le Docteur Robotnik, l'ennemi juré du hérisson bleu.

Une comédie culte, mais souvent décriée

Sorti en 1994, le premier volet d'Ace Ventura, a révélé Jim Carrey au grand public avec The Mask et Dumb et Dumber. On y suit les aventures loufoques d'un détective privé pour animaux. Culte pour certains, le film a souvent été décrié en raison de son humour potache. Il a aussi été accusé de véhiculer des clichés transphobes.

En novembre 2019, le hashtag #SupprimezAceVentura avait ainsi été fortement partagé, générant plus de 6000 tweets, à la fois d'appel au retrait et d'indignation face à la polémique. En cause, le twist final du film, où le personnage incarné par Sean Young (Rachel dans Blade Runner), révèle être une personne trans.

Une annonce qui provoque dans le film le dégoût d'Ace Ventura, qui se lave les dents puis brûle ses vêtements après avoir appris que la femme qu'il avait embrassé est transgenre. "Je pense qu'à ce stade il est approprié de parler d'incitation à la haine envers les femmes trans", avait alors expliqué la personne à l'origine du hashtag #SupprimezAceVentura.

Article original publié sur BFMTV.com