Troisième jour de violences en Suède contre l’extrême droite anti-islam

·2 min de lecture
Troisième jour de violences en Suède contre l’extrême droite anti-islam
PHOTO TT NEWS AGENCY / REUTERS

La ville de Malmö, dans le sud de la Suède, a connu une nuit d’émeutes samedi 16 avril, à la suite de rassemblements dénonçant l’intention d’un groupuscule d’extrême droite de brûler un Coran. Les manifestants ont jeté des pierres et des cocktails Molotov sur les policiers et un bus de la ville a été incendié, rapporte le quotidien Svenska Dagbladet.

Selon l’AFP, les incidents ont éclaté après un rassemblement du mouvement anti-immigration et anti-islam Stram Kurs (“ Ligne dure”) dirigé par le Dano-Suédois Rasmus Paludan, qui organise actuellement une tournée en Suède qui a été l’origine de plusieurs affrontements entre la police et des contre-manifestants dans plusieurs villes du pays.

La manifestation organisée par Paludan, prévue à l’origine à Landskrona, avait été déplacée à Malmö, la grande ville voisine, afin d’éviter les débordements. Le rassemblement, qui comprenait “des discours et l’incendie d’un Coran”, a commencé vers 17 heures, explique Aftonbladet.

Selon le tabloïd suédois, un grand nombre de contre-manifestants, dont la colère est dirigée “contre l’autorisation donnée à la manifestation de Stram Kurs” mais “peut-être aussi contre la police et la justice”, se sont rassemblés à Landskrona, où ils ont jeté des pierres et incendié des voitures, et des émeutes ont éclaté dans différents quartiers de Malmö.

La Première ministre Magdalena Andersson condamne les violences

Ces derniers jours, d’autres affrontements ont eu lieu à Stockholm et dans d’autres villes où se sont tenus ou ont été programmés des rassemblements de Stram Kurs. Jeudi 14 et vendredi 15 avril, “une douzaine de policiers ont été blessés”, souligne le quotidien allemand Bild. Le 14 avril, des émeutiers ont en effet attaqué les forces de l’ordre, endommagé des véhicules de secours et incendié deux voitures de police à Linköping, au sud-ouest de Stockholm. Et le lendemain, de nouveaux heurts impliquant près de 500 manifestants ont éclaté dans la ville d’Örebro, à l’ouest de la capitale suédoise. Quatre véhicules de police y ont brûlé (voir la vidéo du quotidien suédois Expressen ci-dessous).

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles