Troisième "jour de colère" palestinien

Le troisième "jour de colère" des Palestiniens contre la décision des Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme la capitale de l'Etat d'Israël a donné lieu, samedi 9 décembre 2017, à de nouveaux heurts à Jérusalem-Est, en Cisjordanie (Bethléem et Naplouse) et dans la bande de Gaza. Le Croissant-Rouge palestinien a dénombré 231 blessés.

Deux membres du Hamas ont été tués samedi dans des raids menés par l'aviation israélienne, en riposte à des tirs de roquettes depuis Gaza vers le territoire israélien. Le général israélien Yoav Mordechaï a déclaré que de nouveaux tirs de ce type provoqueraient une réponse "douloureuse" de la part d'Israël.

Le Fatah du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a, lui, appelé à "poursuivre la confrontation et à l'élargir à tous les points où l'armée israélienne est présente".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages