Trois tasses de café par jour pour un coeur en parfaite santé ?

·2 min de lecture
Cette étude a examiné l'association entre la consommation habituelle de café et les incidents de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral et les décès.

Cette étude a comparé la consommation quotidienne de café à la fréquence des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et des décès.

Une nouvelle bonne raison de prendre le temps de savourer votre tasse de café chaque matin. Selon une étude présentée au congrès de la société européenne de cardiologie, consommer jusqu’à trois tasses de café par jour est associé à un risque plus faible d'accident vasculaire cérébral et de maladie cardiaque mortelle.

"À notre connaissance, il s'agit de la plus grande étude visant à évaluer systématiquement les effets cardiovasculaires de la consommation régulière de café dans une population sans maladie cardiaque diagnostiquée", a déclaré l'auteur de l'étude, le Dr Judit Simon, du Centre cardiaque et vasculaire de l'Université Semmelweis, Budapest (Hongrie). Et de poursuivre : "Nos résultats suggèrent que la consommation régulière de café est sans danger, car même une consommation quotidienne élevée n'était pas associée à des résultats cardiovasculaires indésirables et à une mortalité toutes causes confondues après un suivi de 10 à 15 ans. De plus, 0,5 à 3 tasses de café par jour étaient indépendamment associées à des risques plus faibles d'accident vasculaire cérébral, de décès par maladie cardiovasculaire et de décès quelle qu'en soit la cause".

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Quand vous êtes au-delà de trois cafés par jour, les problèmes commencent"

Diminuer le risque de décès par maladie cardiovasculaire

Cette étude a examiné l'association entre la consommation habituelle de café et les incidents de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral et de décès. Ces recherches ont porté sur 468 629 participants avec un âge moyen de 56,2 ans. Les participants ont été répartis en trois groupes selon leur consommation habituelle de café : 22,1% qui ne consommaient pas de café régulièrement, entre 0,5 et 3 tasses/jour pour 58,4% des participants et plus de trois tasses pour 19,5% du panel. Pour ajuster les résultats, les chercheurs ont pris en compte l'âge, le sexe, le poids, la taille, le tabagisme, l'activité physique, l'hypertension artérielle, le diabète, le taux de cholestérol, le statut socioéconomique et la consommation habituelle d'alcool, de viande, de thé, de fruits et les légumes.

Ainsi, les scientifiques ont constaté qu’une consommation de café légère à modérée était liée à un risque de décès toutes causes confondues diminué de 12%, un risque de décès par maladie cardiovasculaire diminué de 17 % et 21% pour les accidents vasculaires cérébraux. "L'analyse d'imagerie a indiqué que par rapport aux participants qui ne buvaient pas de café régulièrement, les consommateurs quotidiens avaient des cœurs de meilleure taille et fonctionnant mieux. Cela était cohérent avec l'inversion des effets néfastes du vieillissement sur le cœur", conclut le Dr Simon.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Ces quatre points vont vous sauver des maladies cardiovasculaires"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles