Trois soldats français tués en opération au Mali

·1 min de lecture

Trois soldats français ont été tués en opération au Mali lundi, alors que leur véhicule blindé a été atteint par un engin explosif dans la région de Hombori, a annoncé l'Elysée. Les décès de ces trois soldats appartenant au 1er régiment de chasseurs de Thierville-sur-Meuse, dans la Meuse, portent à 47 le nombre de soldats français tués dans l'opération Serval.

>> LIRE AUSSI -Qui était Bah Ag Moussa, le leader djihadiste tué au Mali par l'armée française ?

Hommage d'Emmanuel Macron

Le président Emmanuel Macron fait part dans un communiqué de sa "très grande émotion" après avoir appris la mort du brigadier-chef Tanerii Mauri, du chasseur de 1ère classe Quentin Pauchet et du chasseur de 1ère classe Dorian Issakhanian.

Le chef de l'Etat "salue avec le plus grand respect la mémoire de ces militaires, morts pour la France dans l'accomplissement de leur mission. Il s'associe à la douleur de leurs familles, de leurs proches et de leurs frères d'armes et les assure de la reconnaissance et de la solidarité de la Nation", écrit l'Elysée. Il "exprime son entière confiance aux militaires français déployés au Sahel, salu...


Lire la suite sur Europe1