Trois questions sur le rapport de l'Anses qui pointe les dangers des ampoules LED

franceinfo avec AFP
Dans un rapport rendu public mardi 14 mai, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail alerte sur les risques pour la santé de ces éclairages.

Certains types d'éclairage à diodes électroluminescentes (LED), riches en "lumière bleue", ont un effet toxique sur la rétine et perturbent notre rythme de sommeil. C'est la conclusion d'un rapport (en PDF) publié mardi 14 mai par l'Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), dans un contexte où "l'exposition de la population à la lumière bleue a fortement augmenté, notamment le soir avec des éclairages artificiels ou des écrans riches en lumière bleue".

Franceinfo vous résume les principaux enseignements de cette étude.


1Pourquoi certaines LED sont-elles dangereuses ?


Pour obtenir une lumière blanche, ces éclairages couplent une diode bleue à une couche de phosphore jaune. Plus leur lumière est "froide" (semblable au soleil à midi plutôt qu'au soleil couchant), plus la proportion de bleu est grande dans leur spectre. L'Anses avait déjà souligné les risques pour la rétine de cette lumière bleue lors d'un premier avis, en 2010.

Depuis, "les nouvelles données scientifiques confortent" cette toxicité pour l'œil, pouvant conduire à "une baisse de la vue". Les études "montrent des effets phototoxiques à court terme liés à une exposition aiguë et des effets à long terme liés à une exposition chronique, qui augmentent le risque de survenue d'une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)", détaille l'organisme chargé de l'évaluation des risques (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi