Trois questions pour comprendre l'affaire des costumes de luxe offerts à François Fillon

franceinfo
Fillon mis en examen : quelles conséquences politiques ?

François Fillon s'est fait offrir pour plusieurs milliers d'euros de costumes dont une partie aurait été réglée en liquide, affirme Le JDD, dimanche 12 mars. Au total, le député de Paris et candidat de la droite à la présidentielle aurait reçu pour 48 500 euros de costumes sur mesure, achetés chez un tailleur réputé de Paris. Franceinfo revient sur cette affaire étrange en trois questions.

Que sait-on des costumes offerts à Fillon ?

Dans son édition du 12 mars, Le Journal du dimanche révèle qu'un "ami généreux" a signé un chèque de 13 000 euros, le 20 février, pour régler le montant de deux costumes sur mesure, chez le tailleur Arnys, à Paris. "J'ai payé à la demande de François Fillon. Et sans d'ailleurs en avoir le moindre remerciement depuis", a déclaré le mystérieux mécène.

Selon Le JDD, bien d'autres costumes ont été commandés pour François Fillon chez ce tailleur, depuis 2012. Ils ont été réglés en liquide, pour un montant total de 35 500 euros. L'hebdomadaire ne précise pas, en revanche, qui a payé : le même "ami généreux", François Fillon lui-même, ou un autre "mécène" anonyme ?

Pourquoi cela pourrait-il poser problème ?

L'auteur de l'enquête du JDD s'interroge sur ces achats, dont une partie a été réglée en espèces, et sur les raisons de ces cadeaux. "Pourquoi des espèces ? Et qui aurait versé ces espèces pour payer un costume et une veste forestière à François Fillon cet automne ?" se demande Laurent Valdiguié, sur Europe 1. Et "pourquoi ne pas avoir fait appel aux fonds de la campagne électorale proprement dite et pourquoi un ami à lui seul a-t-il été amené à faire un cadeau de 13 000 euros au candidat ?" poursuit le journaliste d'investigation.

Les "dons" supérieurs à 150 euros doivent être déclarés. (...) Lire la suite sur Francetv info

VIDEO. Grâce à Jean-Luc Mélenchon, "hologramme" est devenu la nouvelle insulte des politiques
Présidentielle 2017 : "François Fillon reste sur un programme dur, libéral"
Présidentielle : François Fillon confirme son programme économique
Présidentielle : une centaine de "Jeunes avec Juppé" rejoignent Emmanuel Macron
franceinfo junior. Les téléphones portables sont-ils interdits à l'école et au collège ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages