Trois questions sur le "chirurgien de l'horreur" grenoblois visé par une enquête pour "mise en danger de la vie d'autrui"

franceinfo
Spécialiste des opérations du dos, le docteur V. est accusé par plusieurs anciens patients d’avoir raté leurs opérations.

Certains de ses anciens patients le traitent carrément de "boucher". Un chirurgien de Grenoble (Isère), suspendu par le Conseil de l’Ordre pour une durée de 18 mois, est visé par une enquête préliminaire pour "mise en danger de la vie d'autrui", a appris franceinfo auprès du parquet de Grenoble, confirmant une information de RTL. Franceinfo résume ce que l'on sait sur cette affaire.

Qu'est-il reproché au chirurgien visé par l'enquête ?

Spécialiste du dos, le docteur V. est accusé par plusieurs anciens patients d’avoir raté leurs opérations. La Sécurité sociale de l'Isère avait déjà donné l'alerte fin 2016 après avoir décompté 54 dossiers suspects entre 2013 et 2014.

Le Conseil national de l'Ordre des médecins, saisi du cas de ce docteur, a évoqué "des manquements d'une extrême gravité et un comportement gravement fautif contraire aux obligations qui s'imposent à tout médecin", indique Le Parisien. Les autorités le soupçonnent d'avoir pratiqué des opérations non justifiées, mal conduites, ou mal suivies une fois terminées.

Que décrivent ses anciens patients en colère ?

Plusieurs de ses patients décrivent des vies brisées, comme Frédérique, une habitante d'Échirolles, interrogée début avril par France Bleu Isère. Opérée le jour de Noël, en 2009, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi