Les trois nords vont converger au même endroit : du jamais vu !

Ordnance Survey, l’agence gouvernementale chargée de la cartographie du Royaume-Uni, vient de l’annoncer. Un événement est sur le point de se produire dans le pays en ce début novembre 2022. L’alignement du côté d’une petite bourgade du sud du Royaume-Uni — le village côtier de Langton Matravers — des trois nords : le vrai nord, le nord magnétique et le nord des cartes.

Oui. Parce qu’il coexiste en réalité trois définitions du nord. La direction du vrai nord, celle du nord géographique, c’est celle de la ligne de longitude qui rejoint le pôle Nord. Elle ne bouge pas. La direction du nord magnétique, elle, correspond à celle qui relie un point sur Terre à l’endroit où le champ magnétique de notre planète pointe vers le bas. C’est peu ou prou la direction qu’indiquent les boussoles. Et elle varie légèrement au fil du temps. Au gré des variations du champ magnétique de notre Planète. La direction du nord des cartes, enfin, est tout simplement donnée par les lignes tracées sur les cartes. La différence avec le nord vrai vient de la nécessité de s’affranchir de la courbure de la Terre.

Trois ans et demi pour monter vers le nord

Selon les experts d’Ordnance Survey, c’est essentiellement le mouvement du nord magnétique qui permet la convergence des trois nords. Ainsi les prévisions pourraient encore évoluées en fonction des mises à jour des observations du champ magnétique terrestre par le British Geological Survey (BGS). Mais à l’heure actuelle, les spécialistes prévoient qu’après s’être fait à Langton Matravers, le triple alignement se déplacera vers le nord d’ici Noël, passant par Birmingham et atteignant le Yorkshire en août 2024. En août 2025, il quittera la côte anglaise par Berwick-Upon-Tweed avant de revenir en mai 2026 au sud de Newburgh en Écosse. En juillet 2026, il fera son dernier arrêt à Fraserburgh.

« Il n’est pas exagéré de dire qu’il s’agit...

> Lire la suite sur Futura