Trois mises en examen dans l'enquête sur les bonbonnes de gaz à Paris

Trois personnes ont été mises en examen vendredi soir pour une tentative d'attentat aux bonbonnes de gaz contre un immeuble d'habitation du XVIe arrondissement de Paris et placées en détention provisoire, a-t-on appris samedi de source judiciaire. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

PARIS (Reuters) - Trois personnes ont été mises en examen vendredi soir pour une tentative d'attentat aux bonbonnes de gaz contre un immeuble d'habitation du XVIe arrondissement de Paris et placées en détention provisoire, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Quatre bonbonnes de gaz, un dispositif de mise à feu à distance et des traces d’essence avaient été découverts dans la nuit de vendredi à samedi dernier au 31 rue Chanez, près de la porte d’Auteuil.

Six personnes avaient été placées en garde à vue dans la semaine; trois ont été remises en liberté vendredi.

Le procureur de la République de Paris François Molins a annoncé vendredi que le parquet avait retenu les chefs d'accusation de "tentative d'assassinats en bande organisée", "tentative de destruction par un moyen dangereux en bande organisée", "détention et transport d'engins explosifs en bande organisée", le tout en relation avec une entreprise terroriste, "participation à une association de malfaiteurs terroriste criminelle".

(Service France, édité par Jean-Stéphane Brosse)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages