Trois jours après son lancement, où en est le télescope spatial James Webb ?

·1 min de lecture

Trois jours après avoir été lancé depuis la base de Kourou (Guyane), le télescope spatial James Webb (JWST) poursuit sa route en direction de son orbite opérationnelle L2, à 1,5 million de kilomètres de notre Terre. Il a déployé son panneau solaire et commencé à produire ainsi de l’énergie. Puis il a procédé à une première opération de correction de sa trajectoire. Il a ensuite sorti l’antenne qui lui permettra de transférer les données d’observation vers la Terre. Puis a subi une deuxième opération de correction de sa trajectoire. Et il y a quelques heures, il a dépassé l’orbite de la Lune.

C’est aujourd’hui même que doit avoir lieu une nouvelle phase critique pour le télescope spatial James Webb. Le début du déploiement de son bouclier thermique. Une sorte de pare-soleil destiné à le protéger des rayonnements émis par notre Étoile.

Dans l’espace, la vitesse de croisière du télescope spatial James Webb est d’un peu plus de 1 km/s. Trois jours après son lancement, il a ainsi déjà parcouru environ un tiers de la distance qui le sépare de son orbite opérationnelle et s'apprête à commencer à déployer son bouclier thermique. © James Webb Space Telescope, Nasa
Dans l’espace, la vitesse de croisière du télescope spatial James Webb est d’un peu plus de 1 km/s. Trois jours après son lancement, il a ainsi déjà parcouru environ un tiers de la distance qui le sépare de son orbite opérationnelle et s'apprête à commencer à déployer son bouclier thermique. © James Webb Space Telescope, Nasa

Protéger le télescope spatial James Webb du Soleil

L’opération est cruciale pour les astronomes. L’objectif du télescope spatial James Webb est en effet d’observer l’Univers dos au Soleil. Dans le froid. À quelque -266 °C. La température nécessaire à des observations de qualité dans l’infrarouge.

Pour l’heure, le bouclier thermique du JWST est encore replié comme un accordéon. Mais les cinq couches de membranes qui le composent vont bientôt se déplier. Pour un déploiement total, il faudra tout de même plusieurs jours. Le...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles