Trois jeunes tués à coups de couteau à Angers, les premiers éléments de l'enquête

AFP / Sebastien SALOM-GOMIS

Après la mort à coups de couteau de trois jeunes hommes, de 16, 18 et 20 ans, à Angers, un suspect a été interpellé. Le procureur a donné quelques éléments sur l'affaire.

Un suspect a été placé en garde à vue samedi après la mort à coups de couteau de trois jeunes hommes , dont un mineur de 16 ans, dans la nuit de vendredi à samedi, au cours d'une rixe dans le centre-ville d'Angers. Âgé de 32 ans, le suspect a été interpellé dans la nuit, selon le parquet.

Les trois jeunes hommes tués sont âgés de 16 ans, 18 ans et 20 ans, a précisé à l'AFP le procureur d'Angers Éric Bouillard. La rixe, qui a eu lieu en trois temps, aurait éclaté vers 01h00 du matin dans le centre-ville d'Angers pour se terminer peu avant 03h00 sur l'esplanade Cœur de Maine, près du château d'Angers. "La police est intervenue une première fois vers 1H00 du matin" suite à un appel pour des jeunes filles importunées par le suspect. "Mais quand la police est arrivée, l'homme était parti et c'était calme", a indiqué à l'AFP samedi en fin d'après-midi Éric Bouillard.

Les victimes ont reçu chacune "un coup de couteau au thorax"

Un peu plus tard, "il revient à nouveau et il est éconduit assez fermement par des membres du groupe (...) Il revient une troisième fois" vers le groupe, cette fois avec un couteau, a poursuivi le magistrat, selon lequel "on ne sait pas" si les trois jeunes gens tués sont ceux qui l'avaient évincé précédemment. "L'altercation n'est pas liée à un tapage", comme évoqué dans un premier temps, a affirmé le procureur.

Appelés à 2h50 dans le secteur "Cœur de Maine", les policiers ont découvert "une foule importante et parfois agressive, avec des jets de projectiles sur les services intervenants", avait fait savoir dans la matinée Eric Bouillard dans un communiqué. "Victime chacune d’un coup de couteau au thorax", les trois victimes étaient "en arrêt cardiorespiratoire" à l'arrivée des secours qui n'ont pu(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles