Trois gendarmes jugés pour avoir laissé conduire un collègue ivre

·1 min de lecture
Les trois gendarmes sont accusés d'avoir laissé prendre le volant à leur collègue ivre.
Les trois gendarmes sont accusés d'avoir laissé prendre le volant à leur collègue ivre.

L?accident avait coûté la vie à un couple de retraités. Trois gendarmes ont été renvoyés en correctionnelle et seront bientôt jugés pour « abstention volontaire d?empêcher un crime ou un délit contre l?intégrité d?une personne », selon les informations du Parisien, et risquent cinq ans de prison. Le 26 février 2019, ces trois gendarmes, qui n?étaient pas en service, avaient laissé repartir un collègue en voiture après un après-midi festif et alcoolisé à Bourgoin-Jallieu (Isère). Ivre, il avait alors renversé mortellement un couple de retraités. En comparution immédiate deux jours après les faits, le chauffard a été condamné à 18 mois de prison ferme pour homicides involontaires et a été radié de la gendarmerie.

Selon l?avocat de la famille des victimes, la décision de justice concernant les trois gendarmes, deux hommes et une femme respectivement âgés de 43, 38 et 39 ans, est « exceptionnelle au regard de la qualité de ces personnes puisqu?il s?agit de gendarmes dont nous savons qu?ils sont au premier plan pour veiller à la sécurité de chacun d?entre nous. »

À LIRE AUSSIPourquoi la gendarmerie voit d?un mauvais ?il les détecteurs de métaux

Auprès du Parisien, il explique : « Ils ne devaient donc pas laisser un collègue prendre le volant avec 2,54 g d?alcool, avec tous les signes d?imprégnation alcoolique que cela représente. C?est une faute pénale, d?autant plus caractérisée que nous sommes en présence de gendarmes qui sont aguerris à pouvoir reconnaître et i [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles