Trois enfants gravement blessés par un cheval dans une ferme pédagogique

·1 min de lecture
Parmi les victimes, âgées de 3 et 4 ans, l'une est en détresse respiratoire et les deux autres souffrent de fractures (photo d'illustration).

L'animal, attelé à une calèche, s'est emballé et a foncé sur les enfants, qui étaient en sortie scolaire dans une ferme pédagogique de l'Yonne.

Une sortie scolaire a tourné au drame dans l'Yonne, vendredi. Trois jeunes enfants ont été grièvement blessés par un cheval attelé à une carriole qui leur a foncé dessus dans une ferme pédagogique, selon gendarmes et pompiers. Parmi les victimes, âgées de 3 et 4 ans, l'une est en détresse respiratoire et les deux autres souffrent de fractures, a-t-on précisé de mêmes sources, confirmant une information de la radio France Bleu. Elles ont été transportées par hélicoptère vers des hôpitaux de Dijon et Auxerre.

Selon le maire de Saints-en-Puisaye, commune où l'accident a eu lieu, un enfant souffre d'un traumatisme au thorax, un autre a eu la jambe cassée et le dernier, un bras cassé. Leurs jours ne sont pas en danger, selon le rectorat de l'académie de Dijon. Quatre classes d'une école maternelle d'Auxerre effectuaient une sortie de fin d'année scolaire dans une ferme pédagogique. L'accident est survenu tandis que 23 élèves et leurs accompagnateurs étaient regroupés durant la pause de midi.

Cinq autres enfants légèrement blessés

« La calèche était stationnée, avec personne à son bord. Le cheval s'est emballé et a foncé sur les enfants », ont indiqué les pompiers. Une enquête a été ouverte sur les circonstances de l'accident, survenu « pour une raison indéterminée » à ce stade, selon les gendarmes. Selon le maire, Jean Massé, le cheval se trouvait à une centaine de mètres quand il s'est détaché d'un anneau et a foncé sur les enfants en tirant la carriole derrière [...] 

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles