Trois employés de MSF tués dans la région éthiopienne du Tigré

·2 min de lecture
TROIS EMPLOYÉS DE MSF TUÉS DANS LA RÉGION ÉTHIOPIENNE DU TIGRÉ

ADDIS ABEBA (Reuters) - Trois employés de Médecins sans frontières (MSF) ont été tués par des inconnus dans la région éthiopienne du Tigré, a annoncé l'organisation humanitaire vendredi.

"Maria Hernandez, coordinatrice d'urgence, Yohannes Halefom Reda, assistant coordinateur, et Tedros Gebremariam Gebremichael, chauffeur, étaient en déplacement (jeudi) après-midi lorsque nous avons perdu contact avec eux. Ce (vendredi) matin, leur véhicule a été retrouvé vide, leurs corps sans vie gisant quelques mètres plus loin", a déclaré laré l'ONG dans un communiqué.

Maria Hernandez, coordinatrice d’urgence, 35 ans, Espagnole née à Madrid, avait commencé à travailler pour MSF en 2015 en République centrafricaine et avait ensuite effectué des missions au Yémen, au Mexique et au Nigeria.

Yohannes Halefom Reda, assistant coordinateur, âgé de 31 ans et éthiopien, avait rejoint l'organisation en février. Tedros Gebremariam Gebremichael, 31 ans, également éthiopien, était chauffeur pour MSF depuis mai, a précisé MSF.

Au moins 12 travailleurs humanitaires ont été tués depuis la guerre de novembre dernier entre l'armée éthiopienne et les forces du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), région du nord de l'Ethiopie. Le conflit a fait des milliers de morts et plus de 2 millions de déplacés.

Le ministère éthiopien des Affaires étrangères a adressé sur Twitter ses condoléances à MSF tout en exhortant les organisations humanitaires à se faire escorter par l'armée au Tigré.

Addis Abeba a déclaré que le TPLF était actif dans la région d'Abiy Addi où le drame s'est produit. MSF n'a pas confirmé le lieu où ses trois employés ont été tués. Aucun porte-parole du TPLF n'a pu être joint dans l'immédiat.

(Reportage Dawit Endeshaw à Addis Abeba et Graham Keely à Madrid, rédigé par Duncan Miriri; version française Jean-Stéphane Brosse)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles