Trois conseils pour bien se (re)mettre à la course à pied en évitant les blessures

Avec le retour du beau temps , et des températures plus douces, une seule envie : celle d'être dehors. Et pas uniquement pour prendre le soleil, certains en profitent pour se (re)mettre à la course à pied . "Je vois beaucoup plus de monde qui court", assure la coach sportive Anouk Garnier, au micro de Julia Vignali et Mélanie Gomez dans Bienfait pour vous. "Tous les êtres humains sont faits pour courir" puisque "c'est notre moyen de survie", raconte-t-elle. Selon l'entraîneuse, "des adaptations physiologiques de notre corps pendant l'évolution se sont faites pour qu'on puisse courir plus longtemps et plus vite".

>> Retrouvez toutes les émissions de Mélanie Gomez et Julia Vignali de 11h à 12h30 sur Europe 1 en replay et en podcast ici

Les blessures sont-elles fréquentes ?

"Un coureur sur deux expérimente une douleur ou une blessure tous les ans", détaille Anouk Garnier, qui concède que "ça ne donne pas envie de courir". Mais d'après elle, il y a deux raisons pour lesquelles on se blesse, et "ce n'est pas le fait de courir". La première, "c'est parce qu'on veut faire trop, et trop vite", en multipliant les séances et en les variant trop rapidement, "alors que notre corps n'est pas prêt". En réalité, l'entraîneuse conseille de faire "une augmentation progressive du stress mécanique".

Comment les éviter ?

Pour commencer, courez cinq minutes par cinq minutes, en augmentant au fur et à mesure votre running. Vous pouvez également alterner et réaliser quatre minutes de course, ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles