Trois choses à savoir sur Taha Bouhafs, candidat de l’union de la gauche dont l’investiture fait polémique

© AFP

A 25 ans, Taha Bouhafs est pour la deuxième fois candidat, après 2017, aux élections législatives sous les couleurs de La France insoumise : originaire d’Echirolles dans la banlieue de Grenoble, il avait été investi, il y a cinq ans, dans la deuxième circonscription de l’Isère. Cette année, la NUPES (la Nouvelle union populaire écologique et sociale réunissant LFI, EELV, le PS et le PCF) l’a parachuté dans la 14e circonscription du Rhône, comprenant notamment la ville de Vénissieux. « Ayant vécu et travaillé en banlieue lyonnaise, je connais les problématiques de ce territoire, dans lequel j’ai des attaches familiales », a-t-il expliqué. Militant, journaliste, désormais candidat à la députation, Taha Bouhafs est une personnalité clivante et particulièrement active sur les réseaux sociaux, son principal terrain de jeu.

1 - Ses vidéos sont à la base de l’affaire Benalla

Dans le milieu médiatique, Taha Bouhafs s’est fait connaître en juillet 2018. Les images qu’il a tournées et diffusées sur les réseaux sociaux le 1er mai, montrant Alexandra Benalla s’en prendre violemment à un manifestant, servent de base à l’enquête du journal Le Monde qui identifie quelques mois plus tard Benalla comme étant un collaborateur du président de la République, Emmanuel Macron.


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles