Trois choses à savoir sur Mathias Vicherat, nouveau directeur de Sciences Po Paris

·1 min de lecture

Près d'un an après la démission d'Olivier Duhamel puis de Frédéric Mion, les deux instances dirigeantes de l'Institut d'études politiques de Paris ont désigné Mathias Vicherat, 43 ans, comme directeur de l'institution. Le conseil d'administration de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), qui chapeaute Sciences Po, a désigné mercredi Mathias Vicherat parmi les trois candidats en lice, par 19 voix sur 23, a-t-on appris auprès de l'école. Mardi, le conseil de l'Institut, organe de gouvernance interne à l'établissement, avait également largement choisi cet énarque.

Comment a-t-il été désigné ?

Mathias Vicherat va succéder à Frédéric Mion, contraint de démissionner en février dernier pour avoir dissimulé les soupçons d'inceste visant le politologue Olivier Duhamel, alors président de la FNSP. Il était le seul des trois candidats finalistes à présenter un profil non universitaire. Il ne restait, en phase finale, que trois candidatures contre 23 au départ. Christine Musselin, 63 ans, sociologue et enseignante à Sciences Po, et Olivier Faron, 61 ans, historien et administrateur général du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) n'ont pas été retenus. 

Quel est son profil ?

Né aux Lilas en 1978, ex-élève de Sciences Po, dont il est sorti en 2000, il entre ensuite à l'ENA, où il côtoie Emmanuel Macron et crée une antenne de la CFDT. Cet homme de gauche commence ensuite sa carrière en 2004 comme directeur de cabinet du préfet de la région Picardie, avant de deve...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles