Trois choses à savoir sur l'assurance-chômage, adoptée au Parlement ce jeudi

© Thibaut Durand / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

C'est une réforme hautement inflammable. Le 9 novembre 2022, députés et sénateurs se sont accordés en commission mixte sur le projet de loi sur l’assurance-chômage. Le texte a été voté à l'Assemblée nationale ce mardi. Il doit encore obtenir le feu vert du Sénat ce jeudi et celui-ci contient de nombreuses nouvelles mesures.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une nouvelle régulation du droit des chômeurs

Le texte donne au gouvernement la possibilité de prolonger ou de modifier par décret les règles de l’assurance-chômage en fonction de la situation du marché du travail, appelé par le gouvernement la contracyclicité. Les règles d'indemnisation seront donc plus dures en cas de situation de l'emploi favorable dans le pays et plus protectrices lorsque le marché de l'emploi s'avère plus fragile.

>> LIRE AUSSI - Réforme de l'assurance-chômage : qu’est-ce qu’une mesure contracyclique ?

D'après Le Parisien, dès 2023, il pourrait mettre en place un coefficient pour calculer les droits des chômeurs : "Un coefficient sera appliqué pour calculer les droits, selon que la situation de l’emploi est au vert, à l’orange ou au rouge. Il fera varier la durée d’indemnisation selon les cas : vert, soit un coefficient réducteur à 0,75 ou orange à 0,85, soit l’équivalent d’une baisse de 25% des droits ou de 15%. Quant au rouge (remontée du taux de chômage), le coefficient devrait correspondre au maintien des règles en vigueur". Pour l'instant, les règles et critè...


Lire la suite sur Europe1