Quatre casques bleus et un soldat tués au Mali

Quatre casques bleus et un soldat malien ont été tués et plusieurs autres ont été blessés dans deux attaques séparées menées par des assaillants armés au Mali vendredi, indique la Minusma dans un communiqué. /Photo d'archives/REUTERS/Adama Diarra

BAMAKO (Reuters) - Quatre casques bleus et un soldat malien ont été tués et plusieurs autres ont été blessés dans deux attaques séparées menées par des assaillants armés au Mali vendredi, indique la Minusma dans un communiqué.

Lors d'une première attaque, qui a coûté la vie à trois casques bleus et au soldat malien, les militaires ont été pris pour cible vendredi matin lors d'une opération conjointe dans la région de Menaka, proche de la frontière avec le Niger, dans le nord du Mali.

Seize autres casques bleus et un civil ont été blessés au cours de cet accrochage.

Des groupes djihadistes, dont certains liés à Al Qaïda ou à l'Etat islamique, ont multiplié leurs attaques dans cette région au cours de l'année écoulée.

Un peu plus tard, à la mi-journée, un convoi de la Minusma a été attaqué dans la région de Mopti, dans le centre du pays, par des assaillants qui ont utilisé des engins explosifs et des roquettes. Un soldat de l'Onu a été tué et trois autres blessés.

La Minusma n'a pas précisé la nationalité des casques bleus tués et blessés lors des deux attaques.

(Souleymane Ag Anara, avec Aaron Ross; Pierre Sérisier et Tangi Salaün pour le service français)