L'homme ayant agressé un livreur noir à Cergy condamné à deux ans de prison ferme

·2 min de lecture

Le prévenu, âgé de 23 ans, était jugé jeudi pour violences, injures publiques à caractère raciste ainsi qu'apologie de crime contre l'humanité. Réfutant une agression en raison de la couleur de peau du livreur, il assure n'avoir fait que se défendre. Il a finalement été condamné à deux ans de prison ferme.

La vidéo des faits avait provoqué une avalanche de réactions sur les réseaux sociaux. Jeudi, l'homme jugé pour l'agression d'un livreur noir puis des insultes racistes envers une riveraine qui l'avait filmé, en mai, à Cergy, a été déclaré coupable de violences à caractère racial, injures publiques et apologie de crime contre l'humanité. Il a écopé au total de deux ans de prison ferme.

Le prévenu, un cariste intérimaire de 23 ans, comparaissait au tribunal de Pontoise. En plus de sa peine de prison, il s'est vu infliger une interdiction de séjour dans le Val-d'Oise.

Nerveux et agacé dans le box, il a nié toute revendication durant l'audience, évoquant plutôt une volonté de blesser son interlocutrice, et réfuté une agression en raison de la couleur de peau du livreur, expliquant son geste parce que ce dernier diffusait une musique sur une enceinte. Un motif futile, avait résumé le président. 

>> Retrouvez Europe soir en replay et en podcast ici

Il assure avoir voulu se défendre

Pour sa défense, le prévenu, huit mentions au casier judiciaire, avait expliqué qu'il n'avait fait que se défendre lors de cette altercation. "Je lui ai mis 5-6 coups et je l'ai mis KO, qui me dit qu'il n'avait pas de couteau ?", a-t-il dit. 

A la barre, la victime, originaire d'Haïti et père de quatre enfants, avait lui expliqué d'une voix à peine audible qu'il a vu la mort ce jour-là, et qu'aujourd'hui, il est toujours en état de choc. Le procureur de la République, pour qui il n'y avait pas ...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles