Une "tristesse indescriptible": l'hommage de Zelensky aux victimes du crash d'hélicoptère près de Kiev

Volodymyr Zelensky et sa femme Olena Zelenska à la cérémonie d'hommage aux victimes du crash d'hélicoptère en Ukraine, le 21 janvier 2023 - Sergei SUPINSKY / AFP
Volodymyr Zelensky et sa femme Olena Zelenska à la cérémonie d'hommage aux victimes du crash d'hélicoptère en Ukraine, le 21 janvier 2023 - Sergei SUPINSKY / AFP

À Kiev, Volodymyr Zelensky et Olena Zelenska, ainsi que des membres du gouvernement ukrainien ont rendu samedi un dernier hommage au ministre de l'Intérieur, Denys Monastyrsky, décédé mercredi dans un crash d'hélicoptère avec 13 autres personnes.

L'appareil comptait sept passagers,qui travaillaient au ministère de l'Intérieur, et le crash a fait sept autres victimes, dont un enfant.

Le président Zelensky et sa femme Olena Zelenska sont arrivés à la cérémonie vêtus de noir, portant des bouquets de fleurs, pour réconforter les familles des victimes.

"La tristesse indescriptible couvre l'âme", a écrit le président dans un message publié samedi sur Telegram. "L'Ukraine perd chaque jour ses meilleurs fils et filles", a-t-il ajouté.

Une perte "énorme"

À l'intérieur du bâtiment où avait lieu la cérémonie, situé tout près de la place Maïdan dans le cœur de Kiev, sept cercueils ont été amenés, portés par des militaires en tenue de cérémonie au son d'une trompette.

"Ils n'avaient pas été brisés par la guerre et ils ne permettaient pas que d'autres qu'eux le soient", a déclaré le responsable de la cérémonie en s'adressant à des centaines de personnes.

À la fin de la cérémonie, un officier des services de renseignement, Ilya Samoïlenko, a estimé que la perte de ces responsables était "énorme".

"Nous pouvons prendre deux jours et faire notre deuil", a-t-il déclaré. "Mais nous devons continuer. Nous devons aller de l'avant".

Une "enquête criminelle" sur le crash

Le président ukrainien a annoncé mercredi soir que les autorités avaient ouvert une "enquête criminelle" sur le crash.

"J'ai chargé le chef du Service de sécurité de l'Ukraine, en coopération avec tous les autres organes autorisés, de clarifier toutes les circonstances de la catastrophe", a-t-il encore précisé.

Interrogé jeudi sur l'hypothèse d'un accident, Zelensky a répondu que "plusieurs théories sont à l'étude". "Je ne suis pas autorisé à parler des différentes hypothèses jusqu'à l'issue des investigations", a-t-il ajouté.

L'hélicoptère, un Super Puma EC-225 (Airbus Helicopters) selon le Service d'État pour les situations d'urgence (SES) auquel il appartenait, s'est écrasé mercredi matin à Brovary, près de Kiev.

Article original publié sur BFMTV.com