"Je suis triste" : atteinte d’une sclérose en plaques, Christina Applegate doit maintenant affronter la maladie de sa fille de 13 ans

Le combat contre la maladie ne s'arrête jamais pour Christina Applegate. L'actrice américaine, révélée par la série culte Mariés, deux enfants, a révélé que sa fille Sadie, âgée de 13 ans, souffre du syndrome de tachycardie orthostatique posturale (STOP en français, POTS en anglais). Un nouveau défi pour la comédienne de 51 ans, diagnostiquée de la sclérose en plaques (SEP) en 2021, explique Page Six. Lors d'un épisode de son podcast MeSsy, co-animé avec Jamie-Lynn Sigler, Christina Applegate a donné la parole à sa fille. Sadie a expliqué vivre avec le STOP depuis un certain temps, ressentant des malaises et des vertiges à la suite de changements de position. Ces malaises étaient si fréquents qu'ils l'ont amenée à quitter ses cours de sixième à de nombreuses reprises pour se rendre à l'infirmerie.

"Tu fais ça pour ne pas aller en classe"

"On me disait : 'Tu fais ça pour ne pas aller en classe. C'est sûrement de l'anxiété. Retourne en classe'", a confié Sadie. Ces paroles blessantes et le manque de prise en charge ont été difficiles à vivre pour l'adolescente. "Le fait qu'ils ne fassent rien n'a fait que me blesser physiquement et émotionnellement. Parce que je me disais : 'C'est impoli et je me sens mal, et vous me dites d'aller en sport et de faire des tours de terrain de football. Je ne peux pas faire ça'", a-t-elle ajouté. Christina Applegate a admis avoir elle-même manqué les signes de la maladie de sa fille par méconnaissance (...)

Lire la suite sur Closer

“Peut-être auprès de mes petits-enfants” : ce bon mot de Charles III en plein dîner d’Etat qui a fait sourire William
La marinière, cette pièce incontournable de la garde-robe de Kate Middleton à shopper à petit prix
À quel âge les bébés peuvent se baigner à la piscine ?
Astrologie 2024 : ce qui attend le signe du Capricorne en juillet dans son couple
Hautes-Pyrénées : cette disparition inquiétante bientôt résolue grâce à la trouvaille morbide d’un randonneur ?