Un tripot clandestin de luxe démantelé à Paris

·1 min de lecture

La descente a eu lieu dans un logement de grand luxe dans le très cossu XVIe arrondissement parisien. Douze personnes, dont six organisateurs, ont été interpellées par le service central des courses et jeux de la police judiciaire dans un appartement qui abritait un tripot clandestin haut de gamme, selon des informations de l’AFP, relayées notamment par Le Figaro mardi 13 avril.

Les joueurs et organisateurs ne se rassemblaient pas dans un appartement sombre et insalubre. Les malfaiteurs se retrouvaient en effet sur la très chic avenue Foch, dans "un appartement de quatre étages avec ascenseur intérieur, espaces de jeux, de restauration, des chambres", a détaillé le commissaire Stéphane Piallat auprès de l’AFP. Ce lieu, qui a ouvert ses portes en mars, selon l’enquête, était ouvert jour et nuit et accueillait surtout des joueurs de poker. Au cours de leurs parties, les participants pouvaient également recevoir des massages dispensés par des jeunes femmes.

L’enquête, conduite sous commission rogatoire du tribunal de Créteil, a voyagé en Île-de-France pour en arriver à ce démantèlement. Tout avait commencé à l’automne dernier, avec la découverte d’un autre tripot clandestin, dans le Val-de-Marne, à Champigny-sur-Marne. Mais cette mise au jour n’a pas arrêté les malfaiteurs qui ont décidé de monter en gamme, en louant un grand appartement dans le XVIe arrondissement.

Au moment de leur interpellation par la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), les six organisateurs ont reconnu (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

3e dose, liberté de choix... les dernières nouveautés de la stratégie vaccinale
Un passeport sanitaire fin juin en Europe ?
Covid-19 : tous les vols entre le Brésil et la France suspendus “jusqu’à nouvel ordre”, annonce Jean Castex
Canal de Suez : l’Egypte réclame un dédommagement colossal, le porte-conteneurs incriminé a été saisi
La Chine occupe militairement un récif philippin et rend furieux les États-Unis