Triple saut : le Burkinabè Zango premier homme à plus de 18 m en salle

Par Le Point Afrique (avec AFP)
·1 min de lecture
Avec un bond de 18,07 m, l'élève, le Burkinabè Hugues Fabrice Zango, a dépassé le maître, le Français Teddy Tamgho, qui détenait depuis 2011 le record du monde du triple saut en salle qui était de 17,92 m. 
Avec un bond de 18,07 m, l'élève, le Burkinabè Hugues Fabrice Zango, a dépassé le maître, le Français Teddy Tamgho, qui détenait depuis 2011 le record du monde du triple saut en salle qui était de 17,92 m.

Performance extraordinaire que celle de Hugues-Fabrice Zango, qui a pulvérisé ce samedi à Aubière le record du monde du triple saut en salle en réalisant un bond de 18,07 m qui efface des tablettes celui de son entraîneur, le Français Teddy Tamgho, qui l'avait porté à 17,92 m en 2011. Avec ce saut, le Burkinabè âgé de 27 ans devient le premier homme à dépasser les 18 m en indoor. Fait marquant : il explose du même coup sa meilleure marque personnelle, 17,77 m, réalisée en janvier 2020. Précision : le record en plein air de Zango qui est également le record d'Afrique est de 17,66 m. Après avoir bondi à 17,33 m (2e essai), 17,61 m (4e essai) et 17,70 m (5e essai), le Burkinabé a attendu sa dernière tentative pour exécuter son saut historique offrant à son pays un premier record du monde en athlétisme.

À LIRE AUSSICes sportifs africains qui pourraient faire la différence en 2021 !

Zango, un athlète déjà en vue qui confirme les espoirs placés en lui

Zango, médaillé de bronze aux Mondiaux de Doha derrière les Américains Christian Taylor et Will Claye en 2019, confirme ainsi sa place parmi les cadors de la discipline et frappe un très grand coup à sept mois des Jeux olympiques de Tokyo. « Quand l'élève dépasse son maître, a tweeté Teddy Tamgho. Nous savions déjà que le record devait tomber. Maintenant, on repart au boulot car il ne faut pas s'arrêter là. »

Repéré tardivement à 18 ans dans son pays et arrivé en France en 2015 avec un visa d'étudiant, Zango mène p [...] Lire la suite