Triple attaque terroriste au Mali

·1 min de lecture

Le Mali et cette triple attaque terroriste qui a visé des camps militaires du centre du pays ce dimanche matin 24 avril. À Sévaré dans la région de Mopti, à Bapho et à Niono dans la région de Ségou. Trois attaques simultanées qui ont fait six morts parmi les soldats maliens.

Il était cinq heures du matin lorsque les trois camps ont été attaqués par « des véhicules kamikazes bourrés d’explosifs », selon le communiqué de l’armée malienne, qui déplore au total six morts, vingt blessés et des dégâts matériels importants, avec notamment un hélicoptère endommagé.

Les FAMa ont immédiatement réagi, avec le soutien de la Minusma qui a déployé une force de réaction rapide.

L’armée malienne affirme que onze assaillants sont morts : le conducteur d’un véhicule kamikaze, les autres ont été tués au cours de la riposte.

Les camps de Sévaré, Bapho et Niono sont situés dans les régions de Mopti et de Ségou, dans le centre, zone d’action de la Katiba Macina du Jnim, le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans, lié à Aqmi.

Une revendication de la Katiba Macina a d’ailleurs été mise en circulation, dont l’authentification est, selon des sources sécuritaires, toujours en cours, mais que plusieurs experts jugent très crédible. Dans ce message en langue bambara, un porte-parole de la Katiba Macina s’adresse directement au Président de transition, le colonel Assimi Goïta, pour annoncer, avec force éléments de propagande, que la guerre commence véritablement maintenant.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles