Triplé. Vice-président du Suriname, footballeur et distributeur de billets

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes a ouvert une enquête après la diffusion d’une vidéo montrant Ronnie Brunswijk, vice-président du Suriname et footballeur à ses heures perdues, distribuer des billets dans un vestiaire à l’issue d’un match officiel… auquel il avait participé.

Ronnie Brunswijk est un homme occupé. À 60 ans, il est, depuis juillet 2020, le vice-président de la république du Suriname, pays d’Amérique du Sud peuplé de près de 600 000 personnes, au nord du Brésil et à l’ouest de la Guyane française. Ronnie Brunswijk est aussi le propriétaire de l’Inter Moengotapoe, club dix fois vainqueur du championnat du Suriname de football depuis 2006.

Le 21 septembre 2021, Ronnie Brunswijk a battu un record. Aligné en attaque de l’Inter Moengotapoe aux côtés de son fils Damian face à l’équipe hondurienne du CD Olimpia, Ronnie Brunswijk est devenu “le joueur le plus âgé à participer à une compétition internationale de clubs”, selon ESPN, un huitième de finale aller de la Ligue de la Concacaf (Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes), perdu à domicile sur le score de 0-6.

“Ce ne sont pas seulement les exploits de Ronnie Brunswijk sur le terrain qui suscitent des interrogations, note CNN, mais surtout ce qui s’est passé après le match, qui a conduit la Concacaf à ouvrir une enquête officielle.” Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et visible ci-dessous (

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles