Triomphe de Marine Le Pen en Outre-mer : sentiment d'insécurité et d'abandon

Dans de nombreux territoires d'Outre-mer, Marine Le Pen a réalisé des scores historiques, notamment en Guadeloupe (69,6% des voix), en Martinique (60,87%), en Guyane (60,70%), à la Réunion (59,57%) et à Mayotte (59,10%). Un vote de protestation sur fond de crise sociale, de mouvement anti-pass sanitaire et plus globalement de défiance envers les autorités, sur des terres qui avaient plutôt plébiscité la gauche radicale le 10 avril. FRANCE 24 reçoit Béatrice Giblin : géographe, géopolitologue, et directrice de la revue Hérodote. Selon ses analyses, de nombreux français en Outre-mer, se trouvent dans une "situation de fragilité. Ils pensent, à tort, que Marine Le Pen va servir leurs intérêts". D'ailleurs, ces électeurs ne considèrent son programme ni comme une menace, ni un danger pour leur bien-être, explique Mme. Giblin. "Ils se disent, puisqu'on est français il peut rien nous arriver".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles