TRIBUNE. "Qui veut la mort des stations de ski?"

·1 min de lecture

Voici la tribune de Patrick Labrune*, président du Syndicat national des résidences de tourisme, qui demande à ce que les stations de ski soient aidées pour faire face à la crise économique engendrée par le coronavirus : "Les stations de montagne ont ouvert mi-décembre sans remontées mécaniques, sans restaurants, sans bars, sans la quasi-totalité des équipements accueillant du public, en particulier les piscines couvertes et les espaces bien-être des résidences hôtelières. Malgré la neige, force est de constater que la baisse de fréquentation est brutale : pour Noël, le taux moyen d'occupation des stations a été de 20% alors qu'il était de 74,5% un an auparavant (source ANMSM/G2A).

"

Si elles ne disposent pas rapidement d'aides adaptées, la plupart des entreprises ne survivront pas

"

Deux cent dix résidences de tourisme, soit un tiers du parc, ont tenté le pari de l'ouverture, par solidarité avec les acteurs de la montagne. Mais sans l'activité ski alpin, la fréquentation de ces résidences a chuté de 80%. Sans restauration, les villages vacances n'ont pu ouvrir. Les résidences de tourisme et les villages vacances représentent 18% des lits en montagne mais 34% de l'activité touristique des stations (source G2A). Sans eux, les stations seraient quasiment à l'arrêt en dehors des vacances scolaires.

Si elles ne disposent pas rapidement d'aides adaptées à leurs charges fixes et notamment au poids de leurs loyers, la plupart des entreprises ne survivront pas et ce sont 220.000 lits ...


Lire la suite sur LeJDD