TRIBUNE. "La Ve République hyper-présidentialiste du XXIe siècle est à bout du souffle"

·1 min de lecture

Voici la tribune de Jean-François Vigier, président du groupe UDI au conseil régional d'Ile-de-France et maire de Bures-sur-Yvette (Essonne), contre l'hyper-présidentialisme : "Il y a quelque chose de pourri au royaume républicain de France. En l'espace de trente jours, un homme seul, sans équipe et sans le moindre programme, se retrouve propulsé virtuellement au second tour de l'élection présidentielle. La perspective même d'une accession d'Eric Zemmour à la présidence de la République doit servir d'électrochoc institutionnel : la Ve République hyper-présidentialiste du XXIe siècle est à bout de souffle.

Le temps est venu d'en finir avec cette anomalie française en vertu de laquelle un homme seul, élu au suffrage universel direct, se voit attribuer des pouvoirs exorbitants, devenant à la fois le dépositaire du pouvoir exécutif mais aussi du pouvoir législatif. Ce régime quasiment unique au monde est porteur de trois vices qui justifient d'y mettre fin.

"

En confiant des responsabilités exorbitantes à un seul homme, nous organisons son impuissance

"

Le premier vice est l'inefficacité. En confiant des responsabilités exorbitantes à un seul homme, nous organisons son impuissance. Dépositaire de tous les pouvoirs et de tant d'attentes, notre Président devient trop exposé, ne disposant alors plus de marges de manœuvre pour réformer et assumer des choix politiques d'ampleur.

Le deuxième vice est le trouble créé par la confusion des rôles entre le président de la République et le Pre...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles