TRIBUNE. Trois élus de droite, proches de Sarkozy : « Maires de France, soutenons Emmanuel Macron »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© Montage AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Voici leur tribune : « Nous, Maires engagés dans un grand nombre d’associations d’élus*, tirons la sonnette d’alarme face à la politique prônée par le Rassemblement national dont bon nombre d’élus sont les témoins effarés dans leurs conseils régionaux, départementaux et municipaux, l’avenir de nos communes passe désormais par le vote pour Emmanuel Macron.
Jamais, Madame Le Pen et le Rassemblement national n’ont été aussi proches du pouvoir. C’est pourquoi, face aux tergiversions de notre famille politique, nous le disons clairement, aujourd’hui, il ne suffit pas de voter contre Marine Le Pen, il nous faut voter pour Emmanuel Macron.
L’histoire n’était pas écrite d’avance en 2017 et un grand nombre d’entre nous ont vu arriver avec circonspection ce premier président de la République qui ne fut jamais élu local.
Des incompréhensions ont pu naître et des erreurs commises, mais qui peut sérieusement dire qu’un tournant positif n’a pas été pris au lendemain de la crise des gilets jaunes ?
Le 10 avril dernier, dans les départements ruraux, la candidate du Rassemblement national est souvent arrivée en tête. À nous d’expliquer et de rétablir quelques vérités car qui, si ce n’est Emmanuel Macron, a mis autant de moyens et de pragmatisme pour nos communes, multipliant les dispositifs d’accompagnement et de relance ?

Action Cœur de ville, programme gouvernemental dédié aux villes moyennes, et Petites Villes de demain dédié aux communes plus petites, ont permis de ne plus braquer les p...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles