TRIBUNE. "Sécurité : la surenchère guerrière ne résout rien"

·1 min de lecture

Driss Aït Youssef, docteur en droit public, président de l'Institut Léonard-de-Vinci et spécialiste de la sécurité appelle à "substituer aux tirades martiales un langage de vérité". Voici sa tribune : "Les questions de sécurité viennent d'être à nouveau propulsées au premier plan des préoccupations des Français, donnant le ton du débat de la prochaine présidentielle. Pour s'éviter une suspicion d'incompétence, l'exécutif a multiplié les initiatives tous azimuts : lois, visites de terrain, recrutements, rallonge budgétaire… La surenchère est aussi verbale. Gérald Darmanin déclare que la guerre fait rage dans certains territoires de la République, suggérant que les cités sont sous la coupe de trafiquants dignes des cartels colombiens.

Lire aussi - Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron face au défi de la sécurité

De quoi donner de l'écho à la récente tribune attribuée à des militaires qui fait, pour la circonstance, le trait d'union entre l'exécutif et l'extrême droite, ravie d'entendre ces propos sortir de la bouche d'un ministre de l'Intérieur issu d'un parti de gouvernement. S'il n'est pas contestable que notre société traverse une zone de turbulences, l'absence d'analyse et de vision politique de la situation plonge nos concitoyens dans un curieux mélange d'inquiétude et de fatalisme. N'est-il pas temps de substituer aux tirades martiales un langage de vérité? Car il n'y aura pas d'amélioration à court et moyen termes. Les indicateurs disponibles montrent un système à bout ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles