TRIBUNE. Pourquoi il est nécessaire de donner « un nouveau souffle pour les banlieues »

© AFP/DR

La tribune -« L’avenir se joue dans les quartiers pauvres » : plus que jamais, la France a besoin de cohésion sociale et nationale. Après une campagne marquée par la poussée de l’extrême droite xénophobe (Zemmour) et populiste (Le Pen), les habitants des quartiers pauvres, notamment les jeunes, sont au cœur de l’attention politique. Immigration, délinquance, islamisme, terrorisme : ils occupent une large part de l’agenda médiatique. Pourtant, les politiques publiques destinées à combler leurs difficultés de départ (pauvreté et distance culturelle) demeurent très limitées.

Après un premier rapport en 2020 qui déconstruisait les idées reçues sur les habitants de ces quartiers, nous avons entrepris avec l’Institut Montaigne de proposer un plan d’action concret. Ce rapport raconte une journée ordinaire dans les quartiers, illustrée par les témoignages d’habitants des multiples quartiers de France : métropolitains, post-industriels, excentrés. Face aux réalités vécues, il tente d’apporter des solutions opérationnelles.

"

Les habitants de Seine-Saint-Denis, département le plus pauvre de France, sont les huitièmes contributeurs au niveau national… et les derniers receveurs !

"

Depuis plus de trente ans, la pauvreté, les flux migratoires et les difficultés économiques sont concentrés dans ces quartiers. On en a répandu l’image de territoires assistés qui vivraient aux crochets de l’État et de la collectivité. Pourtant, ils contribuent bien plus au financement de la protection sociale...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles