Tribune de militaires dans "Valeurs Actuelles" : "C'est une insulte jetée à la figure de milliers de militaires", estime Florence Parly

franceinfo
·1 min de lecture

Cette tribune de militaires dans l'hebdomadaire Valeurs Actuelles "est une insulte jetée à la figure de milliers de militaires", a réagi Florence Parly, lundi 26 avril sur franceinfo. Une tribune qui a fait "bondir" la ministre des Armées qui se dit surtout "choquée" par l'appel de Marine Le Pen qui a proposé aux militaires de la rejoindre. Elle a par ailleurs indiqué sur franceinfo que des "sanctions tomberont" si, parmi les signataires, des militaires sont encore en fonction.

franceinfo : Cette tribune vous a-t-elle fait bondir ?

Florence Parly : Oui, elle m'a fait bondir parce que les militaires ont évidemment le droit d'avoir des opinions, mais il existe un devoir de réserve. Je ne partage en rien les opinions proférées par ces généraux à la retraite et qui appellent à une sorte d'insurrection, du moins, attise un climat de division. Ce qui me choque encore plus, c'est que madame Le Pen ait pu appeler ces militaires à la rejoindre parce qu'au fond, on voit bien que la campagne des élections présidentielle a commencé. Mme Le Pen n'est guidée que par son ambition personnelle, elle n'a pas vraiment d'ambition pour la France, si ce n'est de l'affaiblir et la diviser. En tout cas, il y a une chose qui est très claire, c'est que la dédiabolisation, comme elle dit, a des limites. Et elle ressemble bien plus à son père que ce qu'elle voudrait nous faire croire. J'espère que cette tribune qui a été mise en ligne ne l'a pas été en étant de mèche avec madame Le Pen.

Le devoir de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi