Tribune de militaires : Marion Maréchal convoque de Gaulle

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Invitée de BFMTV, jeudi 29 avril, la nièce de Marine Le Pen a estimé qu'en France, « on a besoin des militaires dans le débat public ».
Invitée de BFMTV, jeudi 29 avril, la nièce de Marine Le Pen a estimé qu'en France, « on a besoin des militaires dans le débat public ».

La tribune d'une vingtaine de généraux militaires publiée dans Valeurs actuelles continue de faire parler. Tant et si bien que, dans les colonnes du Parisien, mercredi 28 avril, le chef d'état-major des armées, le général François Lecointre, a fait savoir que ces militaires signataires du texte risquaient aujourd'hui de lourdes sanctions. Les généraux proches de la retraite risquent ainsi une radiation, « donc la mise à la retraite d'office », a-t-il indiqué. Une réaction qui s'inscrit dans la polémique suscitée par la publication de cette tribune et à laquelle a souhaité répondre Marion Maréchal, qui s'est lancée dans une comparaison avec un autre militaire, le général de Gaulle.

Invitée de BFMTV, jeudi 29 avril, la nièce de Marine Le Pen a estimé qu'en France, « on a besoin des militaires dans le débat public ». Expliquant ne pas vraiment comprendre pourquoi la réaction à la publication de cette tribune était si virulente, elle a rappelé que ces généraux n'étaient pas les premiers de l'histoire de France à prendre la parole, et à sortir de ce qu'on appelle le « droit de réserve ».

La « grille de lecture » différente des militaires

« Je m'étonne d'autant plus que, typiquement, c'est un procès qu'on n'aurait pas fait à de Gaulle, à l'époque où, colonel, il avait écrit Vers l'armée de métier », a-t-elle estimé. Avant d'observer qu'au moment de sa publication, en 1934, cet ouvrage de stratégie militaire « est un texte qui fait beaucoup parler, qui est très [...] Lire la suite