TRIBUNE. Marie Toussaint, députée européenne écologiste : "Qui a peur de la démocratie environnementale?"

·1 min de lecture

Voici la tribune de Marie Toussaint : "Personne ne connaît la Convention d’Aarhus sur l’accès à l’information, la participation et l’accès à la justice en matière environnementale. Pourtant, cette Convention et les règles qu’elle met en place sont cruciales. L’accès à l’information, à la participation et à la justice en la matière sont des conditions majeures du respect de l’Etat de droit et de la démocratie, et la garantie d’une transition écologique engagée dans le respect des droits fondamentaux des citoyennes et des citoyens.

Ne pas lui donner l’importance qu’elle revêt relève de l’hypocrisie. Refuser les nécessaires avancées de la démocratie environnementale serait une profonde erreur politique. C’est pourtant le calamiteux choix qui vient d’être défendu par le gouvernement lors de la réunion du Conseil européen en format COREPER mercredi 2 juin.

 

"

Nous devons renforcer les différentes dispositions relatives à la démocratie environnementale dans l’Union

"

L’Union européenne est à la traîne. Elle a été rappelée plusieurs fois à l’ordre par le comité de conformité de la convention d'Aarhus soulignant que l’accès effectif à la justice en matière environnementale n’y était pas assuré. L’accès aux informations et à la justice ne concerne encore qu’un nombre trop restreint de décisions européennes. Alors que les associations doivent répondre à des critères très spécifiques pour avoir accès à la justice, les citoyen.nes ne peuvent tout simplement pas activer ce droit fondamenta...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles