Publicité

Tribune de "Libération" contre Sylvain Tesson : Bruno Le Maire prend la défense de l'écrivain

La tribune publiée contre Sylvain Tesson continue de provoquer des remous deux jours après sa publication. Ce samedi, l’écrivain a reçu le « soutien » du ministre de l’Économie Bruno Le Maire, qui l'a qualifié d’ « écrivain de grand talent » et de « plume aventureuse » sur le réseau X (ex-Twitter). Cet appui s’ajoute aux nombreuses prises de position laudatives à l’égard de l’aventurier, dont celles de plusieurs personnalités politiques de droite.

En cause, une tribune publiée jeudi dans le journal Libération, signée par 1 200 poètes et auteurs. Ces acteurs du monde de la culture ont manifesté publiquement leur opposition à la nomination de Sylvain Tesson au poste de parrain du Printemps des poètes, un événement qui se déroulera du 9 au 25 mars. Ces acteurs du monde de la culture, parmi lesquels figurent les auteurs Baptiste Beaulieu et Chloé Delaume, ont qualifié l’écrivain d’ « icône réactionnaire » et de « figure de proue de l’extrême droite littéraire ».

Des caciques des LR en soutien

Récompensé du prix Renaudot en 2019, l’écrivain de 51 ans est accusé d’entretenir des relations avec l’extrême droite. Plusieurs romans de Jean Raspail, un écrivain royaliste et fervent défenseur du catholicisme traditionaliste, ont été préfacés par Sylvain Tesson. Pourtant, ce dernier fait l’objet d’une « exclusion sectaire », selon Bruno Le Maire, qui s’érige en défenseur, à l’instar des ténors de la droite, Éric Ciotti et Xavier Bertrand.

À lire aussi Printemps des poètes :...


Lire la suite sur LeJDD