TRIBUNE. « Plus que l’égalité des chances, il faut accroître l’égalité réelle des choix pour la jeunesse »

·1 min de lecture
© AFP

Voici sa tribune : « Au-delà de ceux qui ont manifesté aux cris de “Ni Le Pen, ni Macron”, les jeunes ne semblent satisfaits ni du processus démocratique, ni de leur situation. Les efforts pour les différents âges de la jeunesse au cours du dernier quinquennat sont pourtant indéniables : dédoublement des classes en REP, développement de l’apprentissage, créations d’emplois, chèque psy, repas à 1 euro, caution logement…

Il ne semble pas que la proposition opportuniste d’exonération fiscale pour les moins de 30 ans avancée par la candidate d’extrême droite réponde davantage à l’angoisse d’une génération qui se ressent comme sacrifiée et à celle de leurs parents qui craignent pour leur avenir. Les jeunes des pays démocratiques, pour reprendre les mots du philosophe Alexis de Tocqueville, “veulent l’égalité dans la liberté”.

Un investissement massif dans l’orientation et le soutien éducatif et psychologique des jeunes serait de nature à accroître l’égalité réelle des choix, concept qui dépasse largement celui d’égalité des chances : permettre à chaque jeune, en parfaite connaissance de ses forces, compétences et talents, de l’état du marché du travail, des parcours de formation existants et surtout de ses appétences, de construire sa trajectoire éducative et professionnelle.

De nombreux outils technologiques publics ou privés ont été financés au cours du dernier quinquennat. Mais ils restent méconnus des moins initiés et ne peuvent remplacer l’accompagnement humain. Quant aux act...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles