TRIBUNE. Handicap et politique : "Il faut une révolution des mentalités"

Des candidats aux municipales et adhérents de l'association L'Inclusion en marche, regroupant des militants et sympathisants de LREM en situations de handicap, souhaitent que les partis fassent plus de place aux personnes handicapées. Voici leur tribune, intitulée "La politique, pour tous et par tous!" "Force est de répéter cette évidence, maintes fois démontrée par des études diverses : le handicap reste la principale cause de discrimination en France. Les 12 millions de concitoyens atteints d'un handicap demeurent des invisibles, trop souvent rejetés en marge de la société. Dans le monde politique, cette vérité est encore plus criante et insupportable à nos yeux de militants pour une société inclusive. Certes, on note actuellement de réels progrès. Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat en charge du handicap, l'a confirmé : 300.000 personnes souffrant d'un handicap mental vont enfin pouvoir voter aux élections municipales, c'était l'une des promesses du gouvernement. L'Etat promet aussi de porter une attention particulière à l'accessibilité des bureaux de vote, qui est une obligation légale mais qui n'a pas toujours été respectée par le passé.

Mais au-delà de la participation aux opérations de vote, c'est bien l'implication des personnes en situation de handicap dans la vie de la cité, donc dans la politique, qui apparaît déterminante pour que les choses évoluent enfin en profondeur.

Nous écrivons précisément cette tribune aujourd'hui car nous sommes en situation de handicap ou ...


Lire la suite sur LeJDD