TRIBUNE. Handicap : l'APHPP demande "l'inscription de l'accessibilité universelle dans la Constitution française"

·1 min de lecture

"Plus de trois quinquennats, quatre présidents, des dizaines de décrets... Seize ans après, notre pays est-il devenu le pays accessible que prônait la loi du 11 février 2005 à l'horizon 2015? A l'occasion de l'anniversaire de la loi pour l'égalité des droits et des chances, pour la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, l'Association nationale pour la prise en compte du handicap dans les politiques publiques et privées (APHPP), son président et son réseau de correspondants répartis partout en France demandent l'inscription du principe de l'accessibilité universelle dans la Constitution française.

Par ce geste fort, nous demandons au président de la République d'affirmer sa volonté politique d'avancer vers une société plus inclusive. Car si l'accessibilité est une nécessité pour 18% de la population, elle est un besoin pour 40% et en définitive un confort pour tout le monde. Symboles de l'apport du monde du handicap pour la société toute entière, comment oublier que le SMS était en réalité conçu, en premier lieu, pour les personnes sourdes ou la télécommande pour les personnes paraplégiques?

"

Si le défi environnemental mérite à raison une inscription dans notre Constitution, le défi humain de l'accessibilité universel le mérite tout autant

"

Partir d'un besoin spécifique fait jaillir nombre d'innovations, de nouveaux reflexes et comportements qui profitent en définitive à toutes et tous. Là est l'essence même de l'universalité de l'accessibilité physique co...


Lire la suite sur LeJDD