TRIBUNE. Guerre en Ukraine : « Attention, d’anciens militaires français contribuent aux intérêts du Kremlin »

© REUTERS/Valentyn Ogirenko

Voici sa tribune. « Depuis le début de l’agression militaire russe contre l’Ukraine et la réalité quotidienne de sa barbarie, chacun peut observer un phénomène qui devrait inquiéter tous ceux qui sont attachés à la défense de nos intérêts de sécurité et à la stabilité du continent européen : sur les réseaux sociaux souvent, sur des plateaux de télévision parfois, d’anciens responsables militaires n’hésitent pas à relativiser ou à inverser la charge des responsabilités qui sont à l’origine du pire conflit que connaît l’Europe depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Ces anciens militaires, de manière plus ou moins appuyée, épousent ainsi le narratif du Kremlin.

Peu d’analystes se sont interrogés jusqu’à présent sur les causes de cette aberration intellectuelle et morale qui a cours dans un milieu où les notions de rigueur, d’éthique et de loyauté sont pourtant consubstantielles de celle d’engagement au service du pays.

Idéologie, politisation et aveuglement

Plusieurs facteurs, la plupart de nature idéologique ou politique, contribuent à cette situation :

Un sentiment russophile existe depuis longtemps au sein d’une partie de la France traditionnelle, voire traditionnaliste, dont certains officiers sont issus : une « Sainte Russie », cœur d’un monde slave fantasmé, constituerait une sorte d’allié civilisationnel face à un Sud islamiste et conquérant ; Une confusion s’est installée dans certains esprits entre les vertus de l’autorité, notion logiquement cultivée au sein...
Lire la suite sur LeJDD