TRIBUNE. « La France doit exploiter son gaz de schiste »

© Oli SCARFF / AFP

Voici sa tribune : « Fustigeant les « scénarios de la peur », Emmanuel Macron a dû rassurer quant aux risques de coupures d’électricité à la suite de la communication catastrophique sur le plan d’urgence de « délestage » . Pourtant, si les Français sont inquiets sur la capacité de la France à passer cet hiver, ils devraient surtout l’être pour le prochain qui sera plus difficile que celui-ci. La crise de l’énergie n’est pas derrière nous mais bien devant.

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie et la fin de l’achat de gaz russe, la France et le continent européen se préparent à manquer d’énergie. Pour le gaz, le remplissage de 100 % des réserves stratégiques françaises devrait assurer l’essentiel de la consommation habituelle de cet hiver. Mais ce stock sera très difficile à reconstituer d’ici l’hiver prochain en raison des tensions mondiales sur le marché du gaz et de la difficulté à trouver de nouveaux fournisseurs. Alors que les États-Unis ne prévoient pas d’augmenter leur production de gaz et que nous entretenons des relations difficiles avec les pays du Maghreb, la France pourra-t-elle se chauffer une fois ses réserves épuisées ?

"

En abandonnant notre filière nucléaire, les politiques ont mis à mal la souveraineté énergétique de la France

"

Le second sujet d’inquiétude est celui de la pénurie d’électricité. D’abord, environ 7 % de l’électricité française est issue du gaz ; sans la reconstitution des stocks, nous ne bénéficierons pas de ces 7 % l’hiver prochain. En...


Lire la suite sur LeJDD