TRIBUNE. « Former les députés aux enjeux du climat et de la biodiversité, une première mondiale »

© AFP

Voici leur tribune : « Nul n’est censé ignorer la loi, mais nul n’est censé ignorer non plus les causes et les conséquences du changement climatique et de l’érosion de la biodiversité. Et encore moins les parlementaires ! Quelle que soit leur couleur politique, les 577 élus devront tous mieux prendre en compte ces enjeux. Dès le début du mandat, des textes structurants vont être votés ; ils nécessitent que les députés s’approprient les connaissances scientifiques des enjeux environnementaux et l’ampleur des actions nécessaires pour s’adapter à un changement climatique qui s’intensifie et limiter le niveau de réchauffement.

Pour la première fois au monde, plus de 35 scientifiques d’organismes publics de recherche vont, dans une démarche apartisane, mettre à disposition leur expertise pour former tous les nouveaux députés qui le souhaiteront et ce, dès le premier jour de leur mandat. Une première session-express de 30 minutes, qui pourra être complétée par des échanges sur des thématiques précises et des cycles de formation réguliers au cours du mandat. Des synthèses de l’état des connaissances, rédigées pour l’occasion, seront remises aux parlementaires pour étayer des prises de décision fondées sur les faits scientifiques.

"

Pour 21 % des parlementaires, le changement climatique est une hypothèse sur laquelle les scientifiques ne sont pas tous d’accord

"

Avec notre opération, nous contribuons à un changement majeur. À ce jour, jamais les rapports du GIEC sur le climat ou de l’...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles