TRIBUNE. Election américaine : ce qui sépare Marie Le Pen de Donald Trump

franceinfo
·1 min de lecture

Même si beaucoup de choses semblent relier Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national et plusieurs fois candidate à la présidence de la République en France, et Donald Trump, président des Etats-Unis battu dans sa tentative de réélection par Joe Biden, il y a en réalité plus à apprendre de leurs différences. C'est ce que développe Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos en France, dans une tribune pour franceinfo.

Il y a une tentation en France à rapprocher la performance électorale de Donald Trump, même battu, avec le potentiel électoral de Marine Le Pen, les deux ayant en commun d’incarner ce qu’on appelle souvent le populisme et de partager, il est vrai, un certain nombre de ressorts (un ancrage dans les territoires ruraux et les petites villes plutôt que les grandes métropoles, la dénonciation de l’establishment et d’élites coupées du peuple, celle des méfaits de la mondialisation ouverte, etc.). Malgré cela, il nous semble plus fécond de bien mesurer tout ce qui les sépare.

Tout d’abord, et on l’oublie un peu vite, Trump n’est pas le représentant des hors système ou des antisystèmes même s’il a pu user de cette sémantique. Il est avant tout le candidat des Républicains, dans un système politique profondément polarisé et plus bipartisan que jamais, notamment depuis les années 2000. Cela n’a rien à voir avec la France, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi