TRIBUNE. "Pour un débat démocratique et citoyen sur l'énergie après l'élection présidentielle"

·1 min de lecture

Neuf experts, responsables associatifs et politiques s'associent dans une tribune pour appeler à un "débat démocratique et citoyen sur l'énergie", dès mai 2022, soit après l'élection présidentielle. Voici leur tribune : "Alors que sur l'énergie la France s'apprête à faire des choix pour cent ans, le débat public est aux raccourcis et aux excès. Ici, un appel à en finir avec l'éolien, là, des accusations de retour à la bougie, ou encore la promesse de sortir du nucléaire demain matin. Et partout, une focalisation sur la production d'électricité, alors que le pétrole et le gaz représentent les deux tiers de notre consommation d'énergie.

Pourtant, les scénarios publiés par RTE (qui gère le réseau de transport d'électricité) et l'institut négaWatt, et ceux à paraître de l'Ademe, montrent qu'il y a plusieurs voies énergétiques possibles en France, même en visant la neutralité carbone. Tous les chemins supposent des incertitudes et des risques, des coûts et des changements d'habitudes, des investissements et des créations d'emplois. On s'attendrait, dès lors, à ce qu'un débat démocratique s'engage avec les citoyens, en toute transparence, pour qu'enfin un choix de société s'opère. Une forme d'évidence, tant l'enjeu ne manque pas de sujets de discussion ni de complexité.

Lire aussi - SONDAGE. Les Français majoritairement favorables au développement des éoliennes

Sur la sobriété, par exemple. La feuille de route climatique de la France prévoit une baisse de plus de 40% de nos consomm...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles