TRIBUNE. Covid-19 : comment éviter le toboggan noir

·1 min de lecture

La tribune : "Notre combat contre la pandémie est sanitaire et économique. Le gagner 'quoi qu'il en coûte' suppose de trouver l'équilibre qui permettra, dans le monde avec vaccin, de tenir notre rang en Europe et dans la compétition internationale. Sinon, ce serait le toboggan noir, la glissade vers le déclin. Pour sauver les vies, priorité absolue, tout est légitime… jusqu'à un certain point. Afin de limiter les contacts, faut-il fermer tous les commerces sans tenir compte des écarts de risque de contamination entre les activités?

"

Un petit commerce qui a pris les dispositions appropriées est bien moins dangereux qu'une grande surface

"

Il y a péril quand distanciation et port du masque sont difficiles : discothèques, bars, clubs de sport… En revanche, un petit commerce qui a pris les dispositions appropriées est bien moins dangereux qu'une grande surface. L'étude américaine de Nature sur 98 millions de géolocalisations le démontre. En Allemagne, ce sont les grandes surfaces qu'on a fermées, pas les petites.

Dans le cas du livre, l'arme du savoir face au fanatisme, l'exception se justifiait. Faute de quoi, en considérant la librairie comme 'non essentielle' quand les débits de tabac l'étaient, on a déconsidéré la chaîne de décision. Dès le lendemain, l'inégalité de traitement a été dénoncée. La réponse fut d'interdire la vente de livres à la Fnac puis en grande surface. Alors les marchands de jouets ont protesté. Pour finir, tout a été interdit. Un nivellement par le bas qui...


Lire la suite sur LeJDD